Les tutos

Linux Mint – Montage automatique d’un dossier présent sur son réseau local

Astuce Linux.

Je souhaite écouter de la musique sur mon PC sous Linux Mint avec le player Clémentine mais impossible d’accéder à mon dossier Musique placé sur un NAS connecté à mon réseau. Même avec un montage manuel, le player ne me propose pas d’y accéder. Comment faire ? Il faut que le dossier soit monté au démarrage du PC en automatique.

Toutes ces opérations se font en mode « administrateur » donc il faut impérativement se loguer en root ou utiliser la commande sudo.

Etape 1 – Création du point de montage

Le point de montage est un dossier qui permet d’accéder au contenu d’un disque ou autre (voir liens en bas de page).

Les points de montages sont situés dans le répertoire media, lui même placé sous la racine.

Comme c’est un dossier, on va utiliser la commande mkdir pour le créer :

mkdir /media/nom_du_point_de_montage

Etape 2 – Création d’un fichier de « déverrouillage »

Pour permettre d’accéder au contenu du dossier sur le NAS, il faut que le système connaisse les identifiants de l’utilisateur de ce dossier. On va donc donner ces informations en créant le fichier .smbcredentials. Ce fichier sera caché et donc son nom sera précédé d’un point (.)

Il est placé dans le répertoire root donc il faut se loguer en root pour faire cette manipulation. Pour créer un fichier on utilise la commande touch :

touch /root/.smbcredentials

On édite ensuite le fichier que l’on vient de créer pour y mettre les identifiants de l’utilisateur du dossier. Je vais utiliser l’éditeur nano :

nano /root/.smbcredentials

Là on tombe sur une page vierge et on met :

username=

password=

Dans mon cas, le dossier n’est pas protégé donc je laisse ces informations vides mais si vous avez un dossier protégé, il faut évidemment compléter avec les bonnes informations (utilisateur et mot de passe). Alors vous allez me dire que ça ne sert à rien de créer un fichier s’il n’y a rien à mettre dedans ! Je me suis fait cette remarque et après recherches, il semble que l’absence de ce fichier provoque des bugs.

Etape 3 – Edition du fichier fstab

Ce fichier sert à monter les partitions, dossiers,etc… et synthétise toutes les informations entrées précédemment. Il est situé dans le répertoire /etc.

nano /etc/fstab

On va ajouter en bas du fichier, une ligne pour déclarer notre dossier avec le point de montage et les droits, précédée d’une ligne d’information (ou pas).

Dans mon cas, voici ce que ça donne :

#Musique

//adresseIPduNAS/Musique /media/nom_du_point_de_montage cifs credentials=/root/.smbcredentials,iocharset=utf8,uid=1000,gid=1000,file_mode=0777,dir_mode=0777 0 0

C’est quoi ce charabia ????

#Musique : c’est la ligne d’information pour savoir à quoi correspond la ligne suivante. Toute ligne précédée d’un # est une annotation qui ne sera pas lue par le système mais qui servira à se repérer.

On peut ensuite voir la structure de la ligne suivante :

//adresseIPduNAS/Musique : c’est l’adresse du NAS sur votre réseau donc sous forme 192,168,1,xxx , suivie après le / du nom du dossier sur le NAS, chez moi Musique.

/media/nom_du_point_de_montage : c’est ce que nous avons vu à l’étape 1.

cifs : c’est le type de partage (samba/cifs) ou protocole

credentials=/root/.smbcredentials…… : là c’est la section dédiée aux droits de partage

Voilà, nous venons de créer un montage automatique qui sera pris en compte au prochain démarrage du PC.

La documentation disponible dans laquelle vous trouverez des informations complémentaires si besoin:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Point_de_montage

https://doc.ubuntu-fr.org/mount_fstab

http://lea-linux.org/documentations/Fstab

Jean-Michel LEGER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *